L’habilitation électrique en BAC PRO MELEC

Présentation de l’habilitation électrique :

En premier lieu, la formation à l’habilitation électrique est obligatoire pour tout salarié en contact avec le courant électrique. Ce salarié peut ainsi être électricien ou non.

En effet, cette formation permet ainsi de travailler en sécurité sans formation complémentaire sur des ouvrages électriques.

Par ailleurs au lycée de Kahani, la formation est de niveau B0 en seconde, B1V en première et BC, B2 et BR en terminale.

Habilitation électrique
Danger.

Les formateurs en habilitation électrique au Lycée de KAHANI :

Les professeurs de la section BAC PRO MELEC du lycée Gustave EIFFEL de KAHANI sont ainsi formés à l’habilitation électrique. Mais surtout, ils sont aussi formateurs du niveau B0 jusqu’aux niveaux B2V, BR et BC. Cela ne veut pas dire que le titulaire est automatiquement habilité une fois en activité. Il est habilitable par son employeur après connaissance de la validité de la formation.

Les différents niveaux d’habilitation :

habilitation électrique en MELEC.
Les différents niveaux d’habilitation électrique.

Comme l’indique le tableau ci dessus, les différents niveaux d’habilitation vont de B0 pour un exécutant non électricien travaillant à proximité d’ouvrage électriques basse tension à B1, B2, BC, BS, BR et BE pour des électriciens.

La lettre B représente la basse tension jusqu’à 1000 volts en courant alternatif et 1500 volts en courant continu. Au delà, on utilise la lettre H.

Ainsi, au lycée Gustave EIFFEL de KAHANI, la formation des élèves est uniquement en basse tension.

Le niveau B1 correspond à un exécutant électricien sous les ordres d’un B2. Ce B2 est ainsi le chargé de travaux. On peut leur adjoindre la lettre V comme voisinage pour un électricien travaillant à moins de 30 centimètres d’une partie nue sous tension soient B1V et B2V. L’habilitation BC correspond au chargé de consignation dont le rôle principal est de condamner un ouvrage après avoir vérifié sa coupure effective. Le titulaire de l’habilitation électrique BR permet au chargé d’intervention exécuter seul toutes ses tâches. Le titulaire de l’habilitation BS exécute seul des opération simples tout comme le BR. Pour finir, le chargé d’opération BE effectue des travaux spécifiques sur des ouvrages électriques particuliers.

L’examen :

La validation de l’habilitation électrique comprend un examen théorique mais aussi un examen pratique. L’examen théorique est sous la forme d’un QCM. Suite à l’examen pratique, le formateur valide ainsi le niveau d’habilitation. En toute connaissance de cause, l’employeur habilite son salarié. Cette habilitation reste valable trois ans.

Pour la formation théorique à l’habilitation électrique, la section BAC PRO MELEC du lycée de KAHANI utilise le logiciel Habilec 7.